L'eau brute

 

Le rapport d'activité 2016 est consultable en cliquant sur l'image ci-dessous :



__________________________________________________

 

Le Syndicat Mixte de Garrigues Campagne assure également la production et l'exploitation des réseaux de distribution d'eau brute pour les communes ayant adhéré à la compétence à la carte : Assas, Buzignargues, Guzargues, Saint Hilaire de Beauvoir, Saint Jean de Cornies, Teyran, Boisseron, Campagne, Galargues, Garrigues et Saussines.

Les communes actuellement desservies par l'eau brute sont : Assas, Guzargues, Saint-Jean de Cornies, Teyran, St Hilaire de Beauvoir et Garrigues (Lotissement La Laurisse).

 

Station La Devèze à Guzargues



Surpresseur de St Jean de Cornies

 



Réfection des bornes agricoles et nettoyage des compteurs (avril 2016)


L'EAU BRUTE SUR LE TERRITOIRE DU SYNDICAT


Historique

Le 23 juin 2005 après une pré-étude du projet de mise en oeuvre d'un réseau d'eau brute sur le syndicat, le Comité Syndical autorise la signature d'une convention avec BRL et le Conseil Général de l'Hérault visant à réaliser un schéma directeur de desserte en eau brute des communes du Syndicat de Garrigues Campagne.

Le schéma a pour objectifs :

- d'analyser les besoins et proposer une réponse cohérente avec l'eau potable et la présentation des ressources locales,
- d'anticiper sur les infrastructures eau brute pour le long terme,
- de proposer des équipements phasés dans le temps.

En parallèle le syndicat a lancé un schéma directeur d'eau potable, s'est engagé dans une démarche de diversification de ses ressources afin de garantir une bonne qualité de service à ses usagers et une sécurisation de l'alimentation en eau :

- recherche de nouvelles ressources souterraines (forages),
- développement de la desserte en eau brute,
- potabilisation à partir du réseau d'eau brute.

 

Les publics concernés

- Les professionnels agricoles : les cultures en place à ce jour sont constituées de la vigne, oliviers, pépiniéristes, éleveurs et maraîchers.
Les études récentes menées en zones viticoles font apparaître une demande en eau agricole croissante pour la pérennisation des cultures en place (recherche de gains en régularité et en qualité) ou la diversification (reconversion des exploitations).

- La défense contre l'incendie dans les zones naturelles : de nombreuses parties naturelles du territoire ne disposent pas de ressources permettant de lutter contre les incendies. Un certain nombre de ces zones sont identifiées comme prioritaires et pourraient ainsi bénéficier du développement du réseau d'eau brute.

- Les particuliers ou collectivités et leurs besoins en eau brute à usage divers : une partie de l'eau potable consommée par les usagers disposant d'un jardin est utilisée à des fins d'arrosage ou de lavage de voitures et divers, usages qui ne nécessitent pas d'eau potable. A noter que la période d'arrosage est celle où la ressource locale en eau potable est la plus fragile.

 

Les motivations du projet de développement de l'eau brute

Les études menées au travers de l'ensemble des éléments ci-dessus amènent aux conclusions suivantes :

- l'eau brute permet d'alléger d'environ 70% le besoin en eau potable,
- l'allègement du besoin mensuel de pointe en eau potable peut atteindre 65%,
- les extensions du réseau d'eau brute profitent simultanément au développement urbain, au soutien de l'activité agricole locale, ainsi qu'à la protection incendie.

 

Les actions menées par le SMGC

Le syndicat a réalisé par commune relevant de sa compétence un projet de densification des réseaux existants.

Trois réseaux d'eau brute sont déjà implantés sur son périmètre :

Réseau BRL implanté pour les communes :

- Boisseron
- Buzignargues
- Galargues
- St Hilaire de Beauvoir
- St Jean de Cornies
- Saussines

Réseau du SIVU de la Vallée du Lez implanté sur 4 communes, au Nord-Ouest :

- St Mathieu de Tréviers (commune ne faisant pas partie du SMGC)
- Fontanès
- St Bauzille de Montmel
- Ste Croix de Quintillargues

Réseau du SMGC sur 6 communes :

- Assas
- Guzargues
- Teyran
- St Jean de Cornies
- St Hilaire de Beauvoir
- Garrigues

 

Des actions de communication sont actuellement menées en collaboration avec les mairies concernées afin de sensibiliser les riverains proches des secteurs équipés au possible raccordement sur les réseaux existants.

Par ailleurs, une incitation forte est faite auprès des lotisseurs et aménageurs d'opérations d'urbanisme afin qu'ils équipent leurs parcelles de doubles réseaux et les raccordent aux insallations existantes.

Les équilibres financiers des opérations de raccordement étant fragiles, le syndicat apporte un soutien technique et logistique aux projets. La prise en charge financière partielle d'extensions limitées est parfois réalisée, lorsqu'un nombre important d'abonnés le justifie.

La nécessaire extension des réseaux d'adduction BRL


A ce jour, les 3 secteurs d'eau brute présents sur le territoire du syndicat sont constitués :

- des réseaux BRL (concession d'état transférée à la Région Languedoc Roussillon),
- des réseaux du syndicat,
- des réseaux de la concession du Syndicat de la Vallée du Lez actuellement transférés à la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup. A noter que ce secteur est actuellement saturé et présente de nombreuses demandes de branchements en attente.

L'absence de réalisation du projet envisagé dans le cadre de l'opération AQUA DOMITIA de contournement Nord de Montpellier handicape aujourd'hui bon nombre de perspectives de développement d'extensions des réseaux.


Renseignements