Qualité de l'eau

 

Testez l'eau de votre ville

Il n'est plus nécessaire de vous déplacer en mairie pour consulter les analyses concernant la qualité de l'eau dans votre commune sur le site internet du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé :

http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable

 


 

L'eau en liberté surveillée

  • Le contrôle sanitaire des eaux d'alimentation est effectué par le service santé-environnement de l'ARS Languedoc-Roussillon, Délégation territoriale de l'Hérault.

  • Les analyses sont réalisées par l'Institut Pasteur Lille-Méditerranée (anciennement laboratoire Bouisson Bertrand), agréé par le ministère chargé de la santé.

  • Le nombre d'analyses effectué dépend du nombre d'habitants desservis et du type de ressource (souterraine ou superficielle).

  • Les prélèvements sont faits à la ressource, à la production (en sortie de station de traitement) et sur le réseau de distribution.

  • Les résultats d'analyses du contrôle sanitaire sont systématiquement transmis au responsable du réseau pour action et information auprès des usagers par voie d'affichage. Ils peuvent aussi être consultés sur le site internet de l'ARS : http://www.ars.languedocroussillon.sante.fr
  •  

     

    Pour mieux comprendre

    La qualité bactériologique est évaluée par la recherche de bactéries témoins d'une pollution microbiologique de la ressource ou du réseau (pollution pouvant être responsable de maladies plus ou moins graves telles que gastro-entérite, hépatithe A, parasitose, ...).

    L'agressivité de l'eau caractérisant les eaux douces, très peu calcaires, peut entraîner la corrosion des canalisations métalliques (plomb, cuivre, ...). Le remplacement de toute conduite en plomb est souhaitable. Dans l'attente de leur changement, il est important de laisser couler quelques litres d'eau avant de la consommer.

    Compte tenu que le plomb est un élément toxique, il convient de limiter son accumulation dans l'organisme. Aussi, il est vivement recommandé aux enfants et aux femmes enceintes de ne pas boire l'eau du robinet lorsqu'il y a présence de canalisations en plomb dans l'habitation. Le fluor est un oligo-élément présent naturellement dans l'eau. Des doses modérées sont bénéfiques pour la santé. Lorsque l'eau est peu fluorée, un apport complémentaire sous forme de sel de cuisine fluoré ou de comprimés peut vous être recommandé par votre dentiste, pour une prévention optimale de la carie dentaire. Les nitrates sont présents à l'état naturel dans les sols comme résidus de la vie (végétaux, animaux et humains) à des teneurs voisines de 5 mg/l. Des apports excessifs ou mal maîtrisés de matières fertilisantes peuvent être à l'origine d'une augmentation de la concentration dans les ressources. La teneur en nitrates doit être inférieure à 50 mg par litre afin d'assurer la protection des nourrissons et des femmes enceintes. Les pesticides sont classés parmi les substances toxiques. Il sont utilisés en agriculture et plus particulièrement dans le département en viticulture. Les analyses les plus complètes réalisées dans le cadre du contrôle sanitaire comportent la recherche de 105 substances. Les résultats et la conclusion sont basés sur la substance présentant la teneur la plus importante, La réglementation fixe à 0,1 ug/l par substance, la limite de qualité à ne pas dépasser dans l'eau destinée à l'alimentation humaine. De plus, la concentration totale des pesticides mesurés doit rester inférieure à 0,5 ug/l. La gestion des non-conformités s'appuie sur les recommandations émises par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) qui reposent sur une évaluation des risques vis à vis de la santé des consommateurs : des restrictions d'usage de l'eau pour les usages alimentaires pourraient être prononcées en cas de dépassement des valeurs sanitaires qui sont fixées pour chaque substance, sur la base de données toxicologiques.


    Pour toutes informations complémentaires, vous pouvez vous adressez à l'exploitant du réseau de distribution et éventuellement au service santé-environnement de l'ARS, délégation territoriale de l'Hérault.

    Des gestes simples


    Après quelques jours d'absence, purgez l'ensemble des canalisations d'eau avant consommation, en laissant couler l'eau quelques instants avant de la boire.

    En cuisine, utilisez exclusivement l'eau du réseau d'eau froide pour la boisson et la préparation des aliments. L'utilisation d'une eau à une température élevée favorise la migration des métaux dans l'eau.

    Réservez les traitements complémentaires éventuels, tels les adoucisseurs au seul réseau d'eau chaude sanitaire. Ils sont sans intérêt sur le réseau d'eau froide utilisé pour la consommation et même parfois dangereux. Ils peuvent en effet accélérer la dissolution des métaux des conduites ou devenir des foyers de développement microbien lorsque leur entretien est mal assuré.

    Ce document destiné aux abonnés du service de distribution d'eau peut-être reproduit sans suppression ni ajout. Il est souhaitable de l'afficher dans les immeubles collectifs.